Problématique liée à la nappe des GTI

La nappe des GTI alliant productivité et qualité, un grand nombre de collectivités et d’industriels ont réalisé des forages entre les années 1960 et 1990 afin d’exploiter cette ressource

Cette forte augmentation des prélèvements, a vite entrainé une surexploitation de la nappe des grès vosgiens par secteurs géographiques. Ainsi, dès les années 1970, cette nappe a connu de fortes baisses de ses niveaux piézométriques ; notamment dans le bassin de Vittel-Contrexéville-Mirecourt (-1 mètre tous les 3 ans en moyenne entre 1970 et 2010).

Les prélèvements ayant augmenté continuellement jusqu’aux années 80, le déficit mis en évidence dans les années 70 s’est amplifié.

Les débits de prélèvement actuels sont supérieurs au débit naturel de recharge de la nappe. Donc même en conservant les volumes de prélèvement actuels, le niveau de la nappe continuera à baisser. Il est donc indispensable de revoir la gestion de cette nappe afin d'endiguer la baisse continue des niveaux piézométriques.

Continuer vers >>

Enjeux de gestion