Historique

A l’Ouest du département des Vosges, la création de forages aux grès vosgiens s’est fortement développée à partir des années 1960, notamment dans les secteurs de Vittel-Contrexéville afin d’accompagner le développement de l’exploitation des eaux minérales ; tant pour les eaux industrielles que pour la production d’eau potable.

L’exploitation de la nappe des grès Vosgiens s’est ensuite étendue afin d’assurer l’alimentation en eau potable des populations. Ce développement rapide du nombre d’ouvrages aux grès s’est effectué suite à une dégradation des ressources en eaux superficielles, anciennement utilisées pour l’alimentation en eau potable des populations, et à une augmentation des normes de qualité requises pour l’eau potable.

La nappe des grès du Trias inférieur étant recouverte par plusieurs terrains géologiques imperméables,  elle est naturellement protégée des pollutions potentielles engendrées par les activités humaines. Elle permettait donc de répondre aux besoins en eaux sans que soit mis en place de traitement de potabilisation coûteux.

<< Revenir à

Patrimoine culturel