Zones humides en forêt, quel passé, quel avenir ?

 
Dernière mise à jour le 24 janvier 2013
 
Table ronde organisée par l’association Les eaux et les hommes le 29 septembre 2011 à Nancy et retransmise par visioconférence à Vittel.
 
Si les forêts ont toujours eu une image ambivalente, à la fois milieu mal connu, mystérieux mais aussi lieu de refuge et d’abri,  les forêts humides et marécageuses étaient traditionnellement, dans l’imaginaire populaire, des lieux hostiles, inquiétants, voire maléfiques, nappés de brouillards et infestés de moustiques… De nombreuses légendes sont là pour en témoigner.

Aujourd’hui les forêts humides sont des milieux dont la connaissance progresse, et qui sont à protéger et à valoriser.
Les participants à la table ronde ont apporté des éclairages complémentaires sur l’histoire, la situation actuelle et l’avenir des forêts humides de Lorraine.

David ETIENNE, actuellement chercheur à l’Université de Besançon  a soutenu en 2011 une thèse sur les mares intra-forestières de Lorraine dont il a présenté une synthèse.

Catherine CLUZEAU, responsable du pôle environnement à la direction territoriale Lorraine de l’ONF, a décrit la façon dont l’ONF gère ces milieux.

Philippe GOETHEBEUR, chef du service espaces naturels et ruraux à l’Agence de l’Eau Rhin-Meuse, a brossé le tableau des services rendus par les forêts humides.


Pour en savoir plus