Vittel / environnement

AGREV, un programme de recherche  (1989-1996)

AGREV = Agriculture-Environnement Vittel

En 1988, la Société Générale des Eaux Minérales de Vittel (SGEMV), alarmée par un accroissement lent mais régulier depuis 1971, de la teneur en nitrates des eaux de surface du bassin hydrominéral, s’est adressée à l’INRA avec la question suivante :

“Quelles sont les modifications des pratiques et des systèmes de production à mettre en œuvre dans les exploitations agricoles pour enrayer l’accroissement du taux de nitrates dans les eaux de subsurface, et dans quelles conditions peuvent se réaliser ces changements ?”

Périmètre de protection du site hydromineral de Vittel
Schéma d'organisation du territoire avant changement
Schéma d'organisation du territoire après réorganisation
Extrait de “Les dossiers de l’environnement de l’INRA” n° 14, 1997

En savoir plus : Site du programme AGREV

Agrivair, une société pour préserver la qualité de l’eau

Nestlé Waters France a créé Agrivair dès 1992. Cette filiale développe une approche scientifique pluridisciplinaire, destinée à préserver la qualité des sources localisées autour de Vittel et de Contrexéville.

En savoir plus :

20 ans après, quel bilan ?

Une enquête approfondie a été conduite en 2011-2012 par Florence Hellec et André Blouet de l'INRA sur le terrain de Vittel selon une perspective interdisciplinaire (sociologie, agronomie), à partir de la consultation d’archives et de la réalisation d’une trentaine d’entretiens auprès d'agriculteurs, conseillers agricoles, responsables professionnels agricoles, responsables de la société Vittel (reprise par Nestlé Waters France en 1992), et chercheurs.

Lire l'article sur le site de l'INRA

Des résultats toujours d’actualité

Les enseignements du programme AGREV sont toujours d’actualité. L’expertise des chercheurs qui ont participé à ce programme est sollicitée par rapport à différentes questions :

  • Comment organiser la mise en protection des captages ?
  • Comment modifier de façon progressive des pratiques agricoles pour les rendre plus respectueuses des l’environnement ?

La Bretagne, confrontée au problème de la prolifération des algues vertes, se penche avec intérêt sur les travaux d’AGREV. On peut prévoir dans l’avenir un essaimage des pratiques de recherches mises en œuvre à Vittel.